Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
HomeBlog / ActusTout savoir sur la bière BIO en 8 questions
NEWS11022021

Tout savoir sur la bière BIO en 8 questions

Année symbolique pour le BIO en 2019 où la barre des 100 milliards d’euros est dépassée en termes de valeur du marché, valeur multipliée par quatre en dix ans. Et pour la première fois, la France prend la tête de la consommation européenne en dépassant l’Allemagne avec plus de 12 milliards d’euros de production venant de l’Agriculture Biologique.

En 2019, 9 français sur 10 ont déclaré avoir consommé du BIO sur l’année écoulée, avec un portefeuille moyen de 140€. Parmi les références qui ont sensiblement augmenté, on retrouve les boissons sans alcool (+16%) et évidemment la bière BIO : +36,7% en valeur, +37,4% en volume, selon lsa-conso.fr, tous circuits confondus.

Face à cette croissance et à la popularisation du BIO, on décrypte les enjeux de la Bière BIO :

1# Une bière BIO, c’est quoi ?

Une bière BIO est déclarée biologique lorsque ses matières premières sont BIO. Les matières premières principales dans une bière sont l’orge et/ou le blé, qui sont ensuite maltés, et les houblons. Selon le type de bière, on peut également utiliser des épices BIO, des herbes aromatiques BIO, des baies BIO, voire des arômes naturels BIO. Presque tous les ingrédients peuvent provenir de l'Agriculture Biologique !

2# Comment être sûr que les matières premières sont BIO ?

Les matières premières sont « tracées » de bout en bout de la chaîne de production et de transformation. L’agriculteur, premier maillon de la chaîne pour beaucoup de matières premières, est certifié, contrôlé. Des organismes indépendants veillent à ce qu’aucun produit interdit en BIO entre dans le processus de culture. Les céréales, l’orge et le blé, sont labellisés BIO. Puis, le malteur est à son tour contrôlé pour s’assurer que son processus de maltage est conforme à la réglementation BIO. Et il en va de même pour les autres matières premières. La culture du Houblon est contrôlée et labélisée BIO, la transformation est contrôlée et labellisée BIO... et ainsi de suite jusqu’au dernier transformateur, dans notre cas, le brasseur. Ainsi, du cultivateur au brasseur, chaque entreprise, chaque étape est contrôlée et labellisée BIO. Dans le BIO, la traçabilité est le point déterminant pour assurer la conformité des matières premières dans le cadre du cahier des charges BIO.

3# Une bière BIO est-elle toujours 100% BIO ?

Non, une bière BIO peut ne pas être BIO à 100%. C’est à dire qu’une partie des ingrédients utilisés peuvent être non BIO, qu'on appelle "conventionnels". Pour le savoir, il faut lire la liste des ingrédients, qui doit obligatoirement apparaître sur l’étiquette, et dans laquelle sont précisées les matières première BIO et les matières premières non BIO. 

Pour obtenir le label BIO, au moins 95% des matières premières utilisées doivent être BIO. Chez Les Brasseurs Savoyards, toutes nos bières sont 100% BIO, y compris le houblon. Le houblon BIO est en effet une perle rare qui coûte très cher. Certains brasseurs utilisent donc des houblons non BIO afin de faciliter leurs approvisionnements et réduire leurs coûts.

A noter : les levures BIO pour la bière n’existent pas ! Pour la labellisation d’une bière BIO, les levures devront toutefois être garanties non OGM. 

#4 Existe-t-il un BIO à 2 vitesses ?
 

On peut en effet dire que le BIO a 2 vitesses et tous les produits BIO ou toutes les bières BIO ne se valent pas. Au-delà des matières premières BIO, l’idéologie du BIO, de la BIO, repose également sur le principe d’un approvisionnement le plus local possible. Privilégier les matières premières locales, régionales ou françaises de manière systématique quand cela est possible. Ce type d’approvisionnement est également de mise pour les emballages comme les bouteilles, les étiquettes, les packs, les cartons...

5# Et quelles différences entre une bière BIO artisanale et une bière BIO industrielle ?

Les différences entre une bière BIO artisanale et une bière BIO industrielle sont à peu près les mêmes qu’entre une bière artisanale et une bière industrielle. Les matières premières utilisées ne sont pas les mêmes et les processus de fabrication diffèrent également.

Une bière artisanale BIO ou non BIO est composée à 100% de céréales, et repose plusieurs semaines en cuve avant son conditionnement. On respecte donc le temps qui est un élément indispensable pour que le processus de garde agisse. De son côté, une bière industrielle a recours à des extraits de malt, sirop de glucose et des extraits de houblons, et bien souvent, le temps de garde ne va durer que quelques jours grâce à l’utilisation d’auxiliaires de fabrication, comme les enzymes.

6# Une bière BIO est-elle meilleure qu’une bière non BIO ?

Une bière BIO n’est ni meilleure, ni moins bonne qu’une bière conventionnelle. Le principal intérêt d’une bière BIO, au-delà de sa qualité, est de privilégier l’agriculture BIO puisque toutes les céréales ont été cultivées en BIO, tous les houblons, les épices, …

7# Mais une bière BIO, ça reste de l’alcool !

Boire une bière BIO reste évidemment boire de l’alcool et donc, dans une certaine mesure, mauvais pour la santé. On ne boit pas une bière BIO pour son côté « bon pour la santé » ! Encore une fois, boire une bière BIO c’est privilégier l’agriculture BIO. Chez Les Brasseurs Savoyards, ce sont plus de 350 Tonnes de céréales BIO utilisées chaque année, ce qui représente 10 à 12 hectares cultivés en BIO. Et ce sont plus de 5 Tonnes de Houblons BIO par an, soit quelques 5 hectares de cultures BIO. Boire une bière BIO, consommer un produit BIO, c’est avant tout contribuer et favoriser l’agriculture BIO de tous ces hectares de terres agricoles.

8# Et du coup, il y a beaucoup de brasseries BIO en France ?

La France compte quelques 2000 brasseries sur son territoire et est le 8° producteur de bières en Europe. Parmi elles, environ 300 brasseries fabriquent tout ou partie de leur production en BIO. L’ensemble de ces bières BIO représentent, pour le moment, seulement 0,65% du volume de bière consommé, soit environ 100 000 Hectolitres et 1,1% en valeur.

 

La bière BIO a donc un bel avenir devant elle !

VOUS AIMEREZ
CERTAINEMENT AUSSI