Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
HomeLa BrasserieLe Bio / Techniques

UN BIO DEFI
AU QUOTIDIEN

Travailler la bière et la vouloir 100% BIO, c’est avant tout une question de volonté, de sourcing, de rigueur et de régularité. Une véritable quête du graal de la qualité et de la tradition avec un supplément d’âme : un goût 100% authentique.

Le label AB ainsi que les d’autres labels officiels BIO dont le label européen, obligatoire depuis le 1er juillet 2010, sont intraitables sur l’ensemble de ces critères qualitatifs au niveau des matières premières comme de la chaîne de fabrication. Tous sont garants que les produits labellisés sont issus de filières BIO avec une traçabilité irréprochable.

Dans le cas de la bière bio, qui est un assemblage composé de plusieurs ingrédients (céréales, houblons, levures, arômes de fruits, épices…), le label AB exige un minimum de 95% d’aliments BIO dans son élaboration. La tolérance s’appliquant essentiellement au houblon, qui entre pour moins de 5% dans sa composition et qui demeure très difficile à trouver en filière BIO, en tout cas en France. Mais la totalité de ceux qu’utilisent les Brasseurs Savoyards sont BIO.

Démarche de conviction et d’exigence, le brassage artisanal de bières BIO porte haut les couleurs du développement durable, d’un maximum de relocalisation des produits bruts et d’une volonté de transparence à l’égard des consommateurs.

LE BIO Une licence qui vaut de l’or

La licence BIO a la même couleur que la bière car elle vaut de l’or. C’est un marché de niche en croissance exponentielle qui ne dépend pas des grandes multinationales brassicoles et qui séduit une clientèle de plus en plus attachée à la qualité de sa nutrition au sens global du terme. Le BIO touche tout, il était donc naturel qu’il se penche sur cette boisson millénaire à base de céréales.

Les brasseries de type «craft breweries», à taille humaine, indépendantes et traditionnelles dans leurs méthodes de brassage sont bien évidemment au cœur de cet engagement BIO. Partenaires d’une démarche biologique et bioéthique, elles ont enclenché un processus tout naturel. Pour celles et ceux qui ont fait du BIO une clé de voute de leur alimentation, l’absence de pesticides ou de produits chimiques est devenue indissociable de la santé et du plaisir de manger et de boire sain. Ce qui n’est pas synonyme d’ennui ou de fadeur, la bière BIO en témoigne et en fait voir de toutes les couleurs à ses amateurs !

Car la bière BIO va de la blonde à la brune, de l’ambrée à la blanche et affiche même des saveurs fruitées, florales, épicées ou liquoreuses (génépi, whisky, cognac…) pour varier les plaisirs et s’accorder à chaque occasion et à chaque plat. Les accords mets-bières BIO contribuent à faire connaître et apprécier les saveurs et la subtilité de cette boisson qui n’avait pas, avant, souvent place à table. Désormais, les brasseries artisanales et BIO ont des biérologues maison dont la mission est de redorer son blason et d’en faire un produit gastronomique.

Produit vivant, la bière BIO est une bière de garde qui peut se conserver et dont les saveurs se développent au fil du temps. Riche en vitamines et en oligo-éléments, non filtrée et non pasteurisée, c’est une boisson qui, du fait de l’absence de conservateurs est fragile et qu’il faut conserver à l’abri de la lumière, dans un endroit sec et frais un peu comme un vin. Avant de la consommer entre 5 et 13° selon les «crus» pour en libérer tous les parfums.

”LA QUALITÉ NE S’INVENTE PAS,
ELLE SE RECHERCHE…
CET ENGAGEMENT,
C’EST NOTRE FORCE.”